Derniers articles

Catégorie articles

Edito de novembre


TOUS SAINTS

En ce mois de novembre, l’Église nous invite à rendre grâce pour tout ce qu’il y a de beau en d’innombrables vies méconnues et cachées. L’Église affirme qu’il y a une multitude de femmes et d’hommes qui n’ont pas accompli de prodigieux exploits, mais qui, dans leur vie, dans leurs tâches quotidiennes, ont manifesté l’amour de Dieu.
Notre foi nous parle de bonheur ; non un bonheur mesquin, fragile et éphémère ; pas un bonheur cocon qui invite au repli sur soi, une sorte d’abri contre les coups de la vie. Non, mais un bonheur exigeant, un bonheur à tout vent, recherche toujours tendue, désir toujours ouvert. Un bonheur difficile, mais solide comme un roc.
Tous saints quand nous dépassons nos peurs pour, librement, refuser la fatalité ; quand nous creusons en nous cette faim et soif de justice, quand nous sommes artisans de paix, quand nous arrêtons de nous lamenter sur nous-mêmes pour nous ranger activement du côté des exclus ; quand, miséricordieux, nous prenons le risque d’aimer.
La sainteté est un chemin difficile, ardu. Nous ne sommes pas seuls : il a été emprunté par tous les saints, nos sœurs et frères aînés. Leur vie et l’Évangile nous invitent à nous mettre debout. Ils nous rappellent que l’espérance peut être plus forte que nos découragements, que la foi et la
confiance peuvent être plus fortes que la peur et les doutes, et que l’amour, dans le Christ, sortira vainqueur de tous nos combats.
Seigneur Jésus, Roi de paix, donne-nous d’accueillir ta paix avec foi pour que l’Évangile porte du fruit dans notre paroisse, nos familles, et dans toutes nos rencontres…

Marc DENAËS, prêtre