Derniers articles

Catégorie articles

Edito de Juin


En ce mois de juin, des jeunes de notre paroisse vont affirmer leur foi comme nous le faisons chaque dimanche. Croire, c’est donner son adhésion au Christ. La foi n’arrive pas au bout d’un raisonnement. La catéchèse nous permet d’essayer de comprendre ; mais pour venir à moi, Dieu n’a pas besoin que je lui récite des définitions apprises par cœur. C’est lui qui prend l’initiative de la rencontre. Jésus nous dévoile qui est son Père : non un Dieu tout puissant qui châtie le pécheur et écrase le faible, un Dieu justicier ou vengeur qu’il faut craindre, mais un Dieu d’amour qui veut notre salut, c’est-à-dire notre épanouissement humain le plus grand jusqu’à nous infuser sa propre vie pour faire de nous ses enfants.
Le pape Benoit XVI affirmait : « La foi constitue l’adhésion personnelle à la révélation de l’amour gratuit et passionné que Dieu a pour nous et qui se manifeste pleinement en Jésus-Christ. Le chrétien est une personne conquise par l’amour du Christ. La foi, c’est se savoir aimé de Dieu. »
Et le pape François : « La route de la foi passe aussi par l’obscurité, le doute, et elle se nourrit de patience et d’attente persévérante. »
Le doute qui va dans le sens du laisser-aller et de l’abandon de toute recherche est bien sûr néfaste à la démarche du croyant. Alors qu’est stimulant le doute qui encourage à poursuivre la recherche de la vérité : il ressemble plus à une interrogation qu’à un abandon.
Père très bon, notre cœur est plein de reconnaissance, et nous voulons te dire notre joie : les hommes ne te connaissaient pas et ne savaient pas dire ton nom ; toi, tu leur as montré peu à peu ton visage. Par Jésus
ton Fils, nous savons désormais que tu es son Père et notre Père, tout proche de nous. Et pour que nous puissions mieux connaître ton amour, pour que nous sachions te prier comme il faut, Jésus nous envoie l’Esprit-Saint qui vient de toi.

Marc DENAËS, prêtre