Derniers articles

Catégorie articles

Edito de juillet


Service

La veille de sa mort, Jésus accomplit un geste surprenant : laver les pieds de ses amis. Cette tâche ingrate était réservée à des gens de condition inférieure que même un esclave juif n’était pas obligé de faire à son
maître. Pierre résiste : « Comment ? le Maître et Seigneur me laverait les pieds à moi ? L’inférieur ne peut pas être servi par le supérieur ! ».
Recevons le renversement opéré par Jésus ; il conteste cette conception de l’autorité défendue par Pierre, et peut-être par nous-mêmes. Quittons le schéma ‘‘supérieur-inférieur’’. « En se mettant à genoux devant ses disciples, Jésus montre son désir profond d’abattre les murs qui séparent les maîtres des esclaves, de détruire les préjugés qui divisent les êtres humains entre eux. » (Jean Vannier, fondateur de l’Arche, décédé dans la nuit du 6 au 7 mai 2019). Lui le maître au regard aimant, s’avance vers nous et s’agenouille pour laver nos souillures et nos vies abîmées.
L’Église a pour mission de témoigner de cette hiérarchie inversée instaurée et vécue par Jésus : « que le plus grand parmi vous prenne la place de celui qui sert » (Luc 22, 26). A la suite de notre synode, il y a 20
ans, nous avons voulu adapter nos structures pastorales pour mieux servir, mettre en place une nouvelle manière de vivre en paroisse. Baptisés-confirmés, les fidèles assument la mission confiée par le Seigneur :
prier, célébrer, annoncer l’Évangile, vivre la charité, fonder des communautés qui ne soient pas incolores, inodores et sans saveur, mais bien visibles.
Que cet été vous permette de vivre de belles relations … et retenez dès à présent la date du 20 octobre
2019 : notre paroisse Saint Vincent fera le point sur sa manière de SERVIR…

Marc DENAËS, prêtre