Derniers articles

Catégorie articles

Edito de février


« Que ma joie soit en vous »

En ce mois de février, l’Eglise nous invite à rendre grâce à Dieu pour le don de la vie consacrée. Des hommes et des femmes ont entendu l’appel du Seigneur à le suivre et ils ont décidé de donner leur vie à son service et au service du monde. Les religieux et les religieuses, les moines et les moniales, les personnes « consacrées » sont témoins de l’amour de Dieu qui comble de joie, de cette joie qui nous permet de vivre, même au-delà des souffrances et des divisions, en amitié avec Dieu et entre nous.

Célébrer la vie consacrée n’est pas vanter les mérites des Frères ou des Sœurs, mais rendre grâces au Seigneur de ce qu’il nous permet de vivre grâce à leur présence et à leur prière. Ils nous rappellent cette nécessité de toute vie chrétienne : que la soif de Dieu se creuse en nous… et nous permette de reconnaître en Dieu cet Ami qui lui aussi a soif de nous rencontrer.

Au cœur de notre monde, ils font résonner l’appel à l’amour sans discrimination, sans posséder…
Dans notre société où ce qui compte est le ressenti, l’instant, l’éphémère (tout ce qui n’engage à rien), leur vie témoigne qu’aimer est aussi de l’ordre d’un engagement et d’une obéissance. L’amour dont parle Jésus
s’inscrit dans la durée d’une confiance et d’une fidélité.

Puissions-nous cueillir le beau fruit produit par l’amour du Seigneur, fruit qui réclame du temps pour la maturation, fruit qui manifeste notre appartenance au Christ. Ce fruit n’est pas le résultat d’une loi qui écrase, mais la réponse volontaire à son amour qui toujours nous précède.

MERCI à toutes ces personnes qui vivent la vie religieuse dans notre monde.

Marc DENAËS, prêtre