Derniers articles

Catégorie articles

Edito d’avril


D’ordinaire, Avril rime avec printemps, renouveau, fleurs des champs…Mais cette année, notre quotidien est morose, voire tragique.
Depuis un an, le cours de nos existences est inédit, les certitudes vacillent,
les relations sociales se diluent. A quoi se raccrocher ?
Cette année, le mois d’avril commence avec le temps pascal, c’est une chance qu’il nous faut saisir.
Un tombeau vide ? Il dit Résurrection
Le confinement ? Il nous a appris la solidarité ;
la réduction de l’activité ? Elle a permis de diminuer la pollution, de revoir nos priorités
la lutte contre le virus ? Elle a souligné l’égalité riches/pauvres et a révélé la grandeur d’âme des soignants.
La liturgie nous invite à suivre les pas du Ressuscité, à accueillir la  Révélation, à vivre en témoins. En cette période où la nature devient resplendissante, regardons autour de nous et n’ayons pas peur de proclamer avec Patrick Richard :
«………..Par le chant des oiseaux, par le chant de la vie, Par l’homme que Tu fis juste moins grand que Toi Et par tous ses enfants. …..Tu es grand tu es beau»
Tournant les yeux vers notre vie, recherchons-en les aspects positifs.
Constatons, par exemple, que notre paroisse est demeurée vivante : une jeune femme catéchumène va recevoir le baptême, une autre s’y prépare ; près de 80 enfants suivent le KT, grâce aux catéchistes et parents qui font des merveilles, notamment avec vidéos et logiciels de communication ; un programme d’aménagement est en cours pour rénover notre maison…
De quoi terminer le psaume de la création :
« Par cette main tendue qui invite à la danse,
Par ce baiser jailli d’un élan d’espérance,
Par ce regard d’amour qui relève et réchauffe,
Par le pain et le vin… Mon Dieu tu es grand tu es beau !

L’EAP