Derniers articles

Catégorie articles

Edito de novembre


Un vrai temps de Toussaint…

Cette expression dit bien notre état d’esprit en début d’automne : la morosité des jours risque bien de
nous embrumer l’esprit et même de mettre l’âme en hibernation !…

La liturgie du premier jour de novembre nous invite à écouter Jésus proclamer : « Heureux… » Comment
recevoir cette invitation au bonheur, maintenant, concrètement ? Voulons-nous de ce bonheur ?

Avez-vous remarqué que l’Evangile emploie le pluriel ? Non pas « heureux celui qui, celle qui », ou bien
« heureux toi… », mais « heureux LES pauvres, LES artisans de paix… » Et le livre de l’Apocalypse nous
décrit une foule innombrable de TOUTES nations, tribus, peuples et langues. Dieu est AMOUR. Il est notre
Père et nous sommes ses enfants. Il nous promet de le voir tel qu’il est : voilà notre ESPERANCE.

Ce vrai temps de Toussaint est donc pour nous tous une ouverture à l’universalité. La sainteté n’est pas
réservée à quelques personnes extraordinaires. La sainteté, c’est pour nous tous ! Et nous ne sommes pas
saints par un effort individuel, mais en raison de notre appartenance à cette humanité aimée de Dieu.
Ce vrai temps de Toussaint est le temps pour nous de mettre nos pas dans la grande chaîne de tous ceux
qui nous ont précédés et nous mènent au Royaume de Dieu. La charte de bonheur que Jésus offre à
chacun est un merveilleux cadeau pour le cœur et pour la vie. Ce mois de novembre se conclue par la fête
du Christ-Roi : ce « règne de Dieu » est à expérimenter, à aimer, pour se rendre compte que c’est en
donnant sa vie et en détruisant la mort que le Christ est effectivement devenu Roi de la vie.

HEUREUX LES INVITES AU REPAS DU SEIGNEUR

Marc Denaës, prêtre