Derniers articles

Catégorie articles

« Convertissez-vous et croyez à l’Evangile »


C’est ce que nous entendons quand nous recevons les cendres. Le carême est le temps de la conversion…
qui est bien plus qu’une simple modification de nos comportements, bien mieux qu’une ascèse triste et morose. Se convertir, c’est accueillir l’Évangile, c’est-à- dire accueillir une joyeuse nouvelle, un bonheur offert gratuitement.
Pendant les quarante jours du carême, nous ne chantons plus ALLELUIA. Pendant quarante jours, nous vivons dans le secret de l’aumône, du jeûne et de la prière pour encore mieux vivre en ressuscités. Forts de cela, l’Alléluia de Pâques résonnera d’autant plus.
La liturgie de ce temps de carême insiste : ne prenez pas « un air abattu » ni « une mine défaite ». Au contraire, « réjouissez-vous, exultez, soyez plein d’allégresse ». N’ayons pas une attitude courbée, ne soyons pas repliés sur nous-mêmes, tenons-nous debout, les yeux levés vers le Seigneur et laissons-nous réconcilier par lui.
Tournons-nous vers le Seigneur pour le connaître comme il est, et reconnaître qui nous sommes. Dans cette rencontre, nous nous découvrons pécheurs, mais avec la possibilité de recevoir le pardon, car il est Père et tout amour. Pécheurs, Dieu, par Jésus-Christ, nous invite à vivre debout, toujours tournés vers l’avenir. Oui le carême est un temps de rencontre et de bonheur.
Le pape François nous rappelle souvent combien il est important d’être à l’écoute de son prochain, d’être bienveillant et de faire preuve de charité pour bâtir un monde plus juste et plus fraternel. Sortons donc de nos habitudes et de nos ornières pour ouvrir notre regard sur celui, celle que nous ne connaissons pas. Lentement,
quotidiennement, patiemment, plein d’espérance, relevons le défi de la confiance, de la vérité, de la beauté, bref, de la VIE !

Marc DENAES, prêtre modérateur sur la Paroisse St Vincent